Pictogramme Aux atypies du développement, et/ou à leur accompagnement et suivi Aux atypies du développement, et/ou à leur accompagnement et suivi

Le trouble de l’attachement avec ou sans TND

Prochaines sessions

Les formations ont lieu du lundi au vendredi

  • Complet
    du 11 au 12 mars 2024
    à Paris : 9h00-13h00 ; 14h00-17h00 Sur place
  • du 30 septembre au 1 octobre 2024
    à Paris : 9h00-13h00 ; 14h00-17h00 Sur place

Durée

2 jours / 14 heures En classe virtuelle

Tarifs

Établissement : 535 € 
Individuel : 475€ 

Réduction étudiants : nous contacter

Objectifs


  • Mieux comprendre la théorie de l’attachement, ses fondements, ses objectifs
  • Acquérir des notions de diagnostics différentiels entre insécurité, trouble de l’attachement et trouble du neurodéveloppement
  • Connaître les différentes recommandations touchant la théorie de l’attachement
  • Aborder les entretiens en lien avec les notions d’attachement (anamnèse, évaluation, accompagnement)
  • Réfléchir à son positionnement clinique lors d’entretien avec la famille et/ou avec l’enfant : entre évaluation, protection et soutien parental

Depuis plus d’un ½ siecle, la théorie de l’attachement a montré en quoi un  lien sécure chez le jeune enfant est un facteur favorable au développement de l’ensemble de ses compétences. Avec l’avènement des neurosciences, les mécanismes de cette théorie s’ancrent encore plus dans une démarche scientifique. 

Les structures sanitaires, sociales et médico-sociales du 21ème siecle rencontrent des enfants/adolescents/parents dont l’histoire de vie est complexe. Il est fréquent de rencontrer des patients dont les vulnérabilités sont multiples (trouble du neurodéveloppement – histoire de vie – famille recomposée – relation parents-enfants, … ). En tant que professionnel du développement, de la santé et/ou éducatif, comprendre la théorie de l’attachement et ses répercussions neurodéveloppementales semble alors indispensable à sa pratique.

Est-il seulement possible de faire la différence entre un trouble du neurodéveloppement et un trouble de l’attachement.
 

JOURNEE 1

Historique et définition de la théorie de l’attachement

  • Présentation et recueil des attentes
  • Naissance de la théorie de l’attachement
  • Présentation des concepts théoriques : l’exploration – la sécurité – le caregiver – le Modèle Interne Opérant – la situation Etrange
  • Construction du lien d’attachement et effets neurocognitifs
  • Le rapport des 1000 premiers jours : un cadre pour penser la construction du lien d’attachement

Insécurité et/ou trouble ?

  • Les différents facteurs de risque dans la construction de l’attachement : précarité/handicap/trauma
  • Trouble de l’attachement et insécurité, quelles différences ?
  • Le diagnostic :

- Le diagnostic du Trouble de l’attachement :

- Trouble Réactionnel de l’Attachement (TRA)

- Trouble de Désinhibition du Contact Social (TDCS)

- Evaluation des Troubles de l’Attachement : un manque d’outils standardisé fiable

- Exemples des situations incongrues de l’ADOS2 : quand Michael Rutter se mêle à l’autisme

  • Les TND : une autre réalité pour des symptômes parfois proches
  • Symptômes nécessitant un diagnostic différentiel (regard fuyant – difficulté d’entrer en relation - indifférenciation sociale – fragilité d’inhibition)
  • Outils recommandés pour évaluer les TND ?
  • Diagnostic différentiel avec les Troubles du NeuroDéveloppement ? (notamment TSA et TDAH)

JOURNEE 2

Prise en compte dans la vie de l’enfant 

  • L’importance de la prévention sur le développement du cerveau de l’enfant
  • Le travail « haute couture » de la pédopsychiatrie.
  • Effet du stress parental sur les compétences parentales et le sentiment de compétence parental
  • Garde des enfants : quels effets sur le lien d’attachement ?
  • Séparation des parents : comment faire le moins mal possible ?

Prise en charge recommandées

  • Regard critique sur l’utilisation de la théorie de l’attachement aujourd’hui
  • Rechercher les compétences parentales = les reconnaitre pour les développer
  • Le travail de soutien à la parentalité = l’apport de la psychoéducation, et de l’approche systémique
  • Quelle posture en tant que soignant ?
  • Un parent sécurisé aura plus de chance d’être sécurisant

À qui s'adresse cette formation ?

Public concerné :
Autre professionnel  Educateur(trice) spécialisé(e)  Ergothérapeute  Médecin  Neuropsychologue  Orthophoniste  Orthoptiste  personnel de l'éducation  Psychologue  Psychomotricien(ne) 

Pré-requis : 
Aucun

Intervenants

MOEGLIN Arnaud
MOEGLIN Arnaud
Psychologue Clinicien du Développement. Exerce au CAMSP de Colmar. Formé à l’approche systémique. Chargé d’enseignement à l’Université de Strasbourg. Formateur et analyse de la pratique dans différentes structures sanitaires/sociales/médico-sociales
RIGAULT Pauline
RIGAULT Pauline
Psychologue spécialisée en neuropsychologie, exerce à l’institut de la parentalité (guidance parentale, théorie de l’attachement), cabinet pluri-disciplinaire EMA (Paris), IMPro de Sillery (Essonne). Formatrice attachement et neurosciences, troubles neuro visuels, accompagnement des équipe en intra. Analyse des pratiques en crèche. Supervision.

Depuis plus d’un ½ siecle, la théorie de l’attachement a montré en quoi un  lien sécure chez le jeune enfant est un facteur favorable au développement de l’ensemble de ses compétences. Avec l’avènement des neurosciences, les mécanismes de cette théorie s’ancrent encore plus dans une démarche scientifique. 

Les structures sanitaires, sociales et médico-sociales du 21ème siecle rencontrent des enfants/adolescents/parents dont l’histoire de vie est complexe. Il est fréquent de rencontrer des patients dont les vulnérabilités sont multiples (trouble du neurodéveloppement – histoire de vie – famille recomposée – relation parents-enfants, … ). En tant que professionnel du développement, de la santé et/ou éducatif, comprendre la théorie de l’attachement et ses répercussions neurodéveloppementales semble alors indispensable à sa pratique.

Est-il seulement possible de faire la différence entre un trouble du neurodéveloppement et un trouble de l’attachement.
 

À qui s'adresse cette formation ?

Public concerné :
Autre professionnel  Educateur(trice) spécialisé(e)  Ergothérapeute  Médecin  Neuropsychologue  Orthophoniste  Orthoptiste  personnel de l'éducation  Psychologue  Psychomotricien(ne) 

Pré-requis : 
Aucun

JOURNEE 1

Historique et définition de la théorie de l’attachement

  • Présentation et recueil des attentes
  • Naissance de la théorie de l’attachement
  • Présentation des concepts théoriques : l’exploration – la sécurité – le caregiver – le Modèle Interne Opérant – la situation Etrange
  • Construction du lien d’attachement et effets neurocognitifs
  • Le rapport des 1000 premiers jours : un cadre pour penser la construction du lien d’attachement

Insécurité et/ou trouble ?

  • Les différents facteurs de risque dans la construction de l’attachement : précarité/handicap/trauma
  • Trouble de l’attachement et insécurité, quelles différences ?
  • Le diagnostic :

- Le diagnostic du Trouble de l’attachement :

- Trouble Réactionnel de l’Attachement (TRA)

- Trouble de Désinhibition du Contact Social (TDCS)

- Evaluation des Troubles de l’Attachement : un manque d’outils standardisé fiable

- Exemples des situations incongrues de l’ADOS2 : quand Michael Rutter se mêle à l’autisme

  • Les TND : une autre réalité pour des symptômes parfois proches
  • Symptômes nécessitant un diagnostic différentiel (regard fuyant – difficulté d’entrer en relation - indifférenciation sociale – fragilité d’inhibition)
  • Outils recommandés pour évaluer les TND ?
  • Diagnostic différentiel avec les Troubles du NeuroDéveloppement ? (notamment TSA et TDAH)

JOURNEE 2

Prise en compte dans la vie de l’enfant 

  • L’importance de la prévention sur le développement du cerveau de l’enfant
  • Le travail « haute couture » de la pédopsychiatrie.
  • Effet du stress parental sur les compétences parentales et le sentiment de compétence parental
  • Garde des enfants : quels effets sur le lien d’attachement ?
  • Séparation des parents : comment faire le moins mal possible ?

Prise en charge recommandées

  • Regard critique sur l’utilisation de la théorie de l’attachement aujourd’hui
  • Rechercher les compétences parentales = les reconnaitre pour les développer
  • Le travail de soutien à la parentalité = l’apport de la psychoéducation, et de l’approche systémique
  • Quelle posture en tant que soignant ?
  • Un parent sécurisé aura plus de chance d’être sécurisant