Pictogramme Aux atypies du développement, et/ou à leur accompagnement et suivi Aux atypies du développement, et/ou à leur accompagnement et suivi

Enfants et adolescents à haut potentiel (HPI): identifier et accompagner

Prochaines sessions

Les formations ont lieu du lundi au vendredi

  • du 12 au 14 décembre 2022
    à Paris : 9h00-13h00 ; 14h00-17h00 Sur place
  • du 10 au 12 juillet 2023
    à Paris : 9h00-13h00 ; 14h00-17h00 Sur place

Durée

3 jours / 21 heures En classe virtuelle

Tarifs

Établissement : 795 € 
Individuel : 715 € 

Réduction étudiants : nous contacter

Objectifs

  • Replacer le haut potentiel dans un contexte scientifique et historique
  • Disposer de bases solides sur les effets et corrélats du haut potentiel
  • Identifier de manière nuancée le haut potentiel chez les enfants ou adolescents
  • Orienter les jeunes à haut potentiel vers des aides éducatives adaptées
  • Adapter la prise en charge des difficultés lorsqu’elles se combinent à un haut potentiel

JOURNEE 1

 

Panorama scientifique du haut potentiel 


– Histoire du concept de haut potentiel

– Quelques modèles du haut potentiel

– Particularités cognitives des jeunes à haut potentiel

– Les représentations du haut potentiel face à la science

– L’efficacité des aménagements pédagogiques pour les EHP

 

 L’identification du haut potentiel chez l’enfant  


– Dans quels cas chercher à identifier le haut potentiel ?

– Les outils pour identifier le haut potentiel (les échelles de Wechsler)

– Les indicateurs (IAG, zone de haute potentialité…)

JOURNEE 2 

 

 L’élève à haut potentiel : le premier degré 


– Les réticences et représentations des enseignants. 

– L’inclusion scolaire et la différenciation pédagogique.

– Le cadre institutionnel en France  et en Belgique.

– Exemples de différenciations possibles (par les contenus, les méthodes, les rôles…)

– Études de cas.

– QADAPS

 

L’élève à haut potentiel le second degré 


– Les aménagements et les parcours (dont PPRE, PAP et PPS pour les doublement exceptionnels). Le tutorat.

– L’enrichissement en classe et hors la classe. Les associations, l’IEF

– L’accélération : comment cela se passe en pratique ? Le QADAPS.

– Avantages et inconvénients des regroupements. Les établissement spécialisées

– Quand décider un aménagement et comment l’organiser ?

– Les éléments de contexte

– Les partenaires clefs

– Les procédures

  

JOURNEE 3 

 

L’accompagnement de l’enfant à haut potentiel 


– Études de cas d’enfants consultants pour HPI : quand l’hétérogénéité est la norme

– Le psychologue et l’école : comment parler du haut potentiel à l’école

– Répondre aux stéréotypes partagés par les parents. Les faits et leur interprétation

– Méthode SMART et psychoéducation : provoquer la réussite

– Études de cas

  

Le haut potentiel à l’adolescence, agir avec la complexité 


– La multiplicité des profils : le modèle ISA

– Haut potentiel et problématiques adolescentes

– Haut potentiel et personnalité : parlons d’hypersensibilité et de créativité

– L’intelligence comme ressource dans l’accompagnement. Cas cliniques

– Le positionnement du psychologue face au patient à haut potentiel.

À qui s'adresse cette formation ?

Public concerné :
Autre professionnel  Cadres du secteur  Éducateur(trice) Spécialisé(e)  Ergothérapeute  Médecin  Neuropsychologue  Orthophoniste  Personnel de l'éducation  Psychologue 


Pré-requis:
Aucun

Intervenants

CLOBERT Nathalie
CLOBERT Nathalie
Psychologue clinicienne, formatrice et hypnothérapeute. Co-directrice de "Psychologie du haut potentiel" (De Boeck, 2021). Référente Experte HPI Oct-Opus Formations.
GAUVRIT Nicolas
GAUVRIT Nicolas
Maître de conférence en psychologie à l’Université de Lille, auteur de Les surdoués ordinaires (PUF, 2014) et Psychologie du haut potentiel (DeBoeck, 2021). Référent Expert HPI Oct-Opus Formations.
PERRET Cécile
PERRET Cécile
Fondatrice Cécile Perret Conseil - Agence spécialisée dans l'accompagnement, le conseil et la formation sur le thème de la neurodiversité - Toulouse
SPALANZANI Sophie
SPALANZANI Sophie
Psychologue de l'Education Nationale spécialité Education, Développement et Apprentissages - Académie de Grenoble
TERRIOT Katia
TERRIOT Katia
Psychologue Education Nationale EDO, chargée d’enseignement et de recherche, Inetop-CNAM, docteure en psychologie
VANNETZEL Léonard
VANNETZEL Léonard
Directeur scientifique OCT-OPUS Formations, Psychologue, Pratique Libérale Paris et Pau

À qui s'adresse cette formation ?

Public concerné :
Autre professionnel  Cadres du secteur  Éducateur(trice) Spécialisé(e)  Ergothérapeute  Médecin  Neuropsychologue  Orthophoniste  Personnel de l'éducation  Psychologue 


Pré-requis:
Aucun

JOURNEE 1

 

Panorama scientifique du haut potentiel 


– Histoire du concept de haut potentiel

– Quelques modèles du haut potentiel

– Particularités cognitives des jeunes à haut potentiel

– Les représentations du haut potentiel face à la science

– L’efficacité des aménagements pédagogiques pour les EHP

 

 L’identification du haut potentiel chez l’enfant  


– Dans quels cas chercher à identifier le haut potentiel ?

– Les outils pour identifier le haut potentiel (les échelles de Wechsler)

– Les indicateurs (IAG, zone de haute potentialité…)

JOURNEE 2 

 

 L’élève à haut potentiel : le premier degré 


– Les réticences et représentations des enseignants. 

– L’inclusion scolaire et la différenciation pédagogique.

– Le cadre institutionnel en France  et en Belgique.

– Exemples de différenciations possibles (par les contenus, les méthodes, les rôles…)

– Études de cas.

– QADAPS

 

L’élève à haut potentiel le second degré 


– Les aménagements et les parcours (dont PPRE, PAP et PPS pour les doublement exceptionnels). Le tutorat.

– L’enrichissement en classe et hors la classe. Les associations, l’IEF

– L’accélération : comment cela se passe en pratique ? Le QADAPS.

– Avantages et inconvénients des regroupements. Les établissement spécialisées

– Quand décider un aménagement et comment l’organiser ?

– Les éléments de contexte

– Les partenaires clefs

– Les procédures

  

JOURNEE 3 

 

L’accompagnement de l’enfant à haut potentiel 


– Études de cas d’enfants consultants pour HPI : quand l’hétérogénéité est la norme

– Le psychologue et l’école : comment parler du haut potentiel à l’école

– Répondre aux stéréotypes partagés par les parents. Les faits et leur interprétation

– Méthode SMART et psychoéducation : provoquer la réussite

– Études de cas

  

Le haut potentiel à l’adolescence, agir avec la complexité 


– La multiplicité des profils : le modèle ISA

– Haut potentiel et problématiques adolescentes

– Haut potentiel et personnalité : parlons d’hypersensibilité et de créativité

– L’intelligence comme ressource dans l’accompagnement. Cas cliniques

– Le positionnement du psychologue face au patient à haut potentiel.